there's something you should know...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Ven 30 Mar - 18:53

    C’est vrai que sa relation avec sa mère avait définie Melinda. Elle ne voulait pas l’admettre, mais au fond d’elle, elle savait que c’était le cas. Elle aurait voulu que sa fille suive ses traces et Mel avait fait en sorte de faire tout l’inverse. Evidemment, c’était sa façon de se rebeller, mais aussi de tracer sa propre route. Heureusement qu’elle avait son père pour la soutenir dans ce genre de moments. De plus, elle s’était vraiment plû à l’Académie. Elle avait vu toutes sortes de personnes plus ou moins intéressantes et elle avait fait la connaissance de Phil. Il était sans doute la connaissance la plus intéressante qu’elle avait faite de toute sa vie. Un homme droit, un ami loyal et même s’il était parfois timide et rougissait facilement, elle savait qu’il ferait un très bon agent et un super leader. Oui, elle le voyait bien avoir sa propre équipe un jour. En ferait-elle partie ? Elle n’en savait rien, mais ça serait avec plaisir en tout cas. Mais pour le moment, elle se retrouvé embrassé par Phil et surtout, ce dernier semblait avoir pris plus d’assurance. Elle ne comptait clairement pas s’en plaindre. Au contraire, elle aimait beaucoup cela et elle ne pû retenir un gémissement. Sentir ses mains sur sa peau, autrement que par un combat au corps à corps était nouveau et très agréable. Encore plus en sachant qu’il ressentait la même chose qu’elle. C’était grisant, nouveau et très excitant. Ca l’était encore plus parce qu’il semblait décidé sur ce qu’il voulait faire. Melinda décida donc d’en faire autant. Elle commença par se coller à lui, profitant de pouvoir être si près, avant de venir griffer sa nuque. Puis, elle décida qu’elle en voulait plus et pour cela, elle passa ses mains sous le haut de son partenaire. Elle avait le loisir de pouvoir toucher sa peau aussi et elle s’en donna à cœur joie avant de lui enlever son vêtement. Tout en l’embrassant à nouveau, elle pû caresser son dos et apprécier de sentir ses muscles bouger sous ses doigts. C’était juste parfait et elle décida de lui dire qu’il avait raison et que la douche pourrait attendre. Esquissant un sourire à sa remarque, elle devait avouer que l’idée lui plaisait énormément. Se retrouvant à son tour sans haut, elle suivit les mouvements de son partenaire et passa une main dans ses cheveux quand sa bouche se fit plus aventurière. Mais à sa question, elle esquissa un sourire et hocha la tête.

    Tu me connais non ? Quand je veux quelque chose, je l’obtiens et oui c’est ce que je veux.

    Déposant un baiser sur ses lèvres, elle le fixa à nouveau dans les yeux.

    C’est toi que je veux.


Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Mer 4 Avr - 14:55

Quand Fury était venu le recruter, il avait d'abord cru à une mauvaise blague, ne voyant pas ce qu'il pouvait trouver comme potentiel en lui pour venir en personne lui demander de rejoindre les rangs du S.H.I.E.L.D., et donc rejoindre l'organisation que Peggy Carter et Howard Stark avaient fondés des décennies plus tôt après la disparition de Steve Rogers, son héros et modèle. Mais il s'était révélé durant les semaines d'entrainements ici et il avait lui aussi eu la chance de faire de belles rencontres ici, incluant dans ce lot Melinda, bien évidemment. Jamais il n'aurait cru pourtant pouvoir rassembler assez de courage pour faire ce qu'il venait de faire et pourtant... Comme quoi, certaines personnes valaient vraiment la peine de dépasser ses propres peurs. Celles-là même qui vous pèsent sans le savoir et lui ressentait bien ce poids en moins sur sa conscience, ce qui se matérialisait de manière très concrète pour le moment, avec ce surplus d'assurance dont il semblait bénéficié d'un coup face à elle. Tout ce qui comptait pour Phil c'était ce moment, Melinda et de pouvoir enfin lui faire comprendre ce qu'il ressentait pour elle. Certes ça donnait plus l'impression qu'il était soudainement en chaleur mais ma foi, qui disait que l'un ne pouvait pas coïncider avec l'autre ? Il semblait avoir vendu son argument en tout cas, puisque la jeune femme ne pensait plus à aller se doucher avant de poursuivre et il s'en amusa beaucoup. Ils pourraient toujours s'y rendre après au pire, comme il venait de lui dire et il continua donc à laisser libre cours à ses envies. Leurs hauts se retrouvaient tous les deux à terre bien rapidement et la température de la pièce elle montait à vue d'oeil. Ce qui ne l'empêcha pas de vouloir encore une dernière fois s'assurer que c'était bien quelque chose que Melinda aussi voulait. Que voulez-vous, on ne se refait pas, Phil était ce qu'il était et même s'il était évident que sa camarade désirait ça au moins autant que lui, il préférait ôter le moindre doute persistant encore dans son esprit. Alors lorsqu'elle répondit à sa question, de cette façon là en plus, il était enfin rassuré. Esquissant un léger sourire à son tour à ce qu'elle ajouta, il caressa sa joue doucement avant de l'embrasser à nouveau après avoir lui-même rajouté « C'est toi que je veux moi aussi. » Cette dernière hésitation évanouie, il pouvait donc reprendre là où il s'en était arrêté avec la jeune femme et ses lèvres descendirent à nouveau sur son cou plus plus bas, jusqu'à embrasser ses seins par-dessus sa brassière, qui alla rapidement rejoindre leurs hauts à terre pour qu'il puisse s'amuser avec ce que cette dernière cachait encore quelques secondes auparavant.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Dim 8 Avr - 19:57

    Cette assurance qu’il avait lui plaisait beaucoup. Les seules fois où elle l’avait vu aussi sûr de lui, c’était quand il défendait ses amis et en particulier face à Garret. En même temps, ce dernier se devait de recevoir des comportements comme cela face à lui. Ce type était imbuvable et encore c’était rester poli en disant ça. Bref, elle appréciait Coulson depuis le départ, d’abord comme un collègue, puis un ami. Après tout, il était bien le seul à ne pas avoir pensé qu’elle était faible parce qu’elle était petite. C’était un plus pour qu’elle l’apprécie, très clairement. Mais aujourd’hui, c’était plus que de l’appréciation. C’était quelque chose de bien plus fort. Des sentiments qu’elle avait gardés pour elle. Non seulement parce qu’elle ne le pensait pas intéressé, mais également parce qu’elle se disait qu’après l’académie, ils ne se verraient sans doute plus jamais. Ils étaient dans deux sections différentes du S.H.I.E.L.D. et même s’ils pourraient peut-être faire équipe un jour, elle se disait que ça n’arriverait sans doute pas tout de suite ou alors pas du tout. C’était un regret qu’elle aurait sans aucun doute si jamais elle ne le voyait jamais plus. Seulement, elle ne voulait pas non plus le mettre mal à l’aise s’il ne ressentait pas la même chose. Elle n’était pas du genre à se sentir mal face à aux autres, mais si elle lui avait dit ce qu’elle ressentait et que ça n’était pas réciproque, elle aurait clairement été mal et même très mal. Après tout, leur amitié était importante à ses yeux et elle ne voulait pas tout gâcher. Donc, elle fut bien contente de lui avouer une telle information. Il était lui aussi amoureux d’elle. Melinda ne pouvait pas demander mieux. Profitant des baisers échangés, elle fut agréablement surprise quand il glissa ses mains sous son haut. Elle avait déjà sentit sa peau, en attrapant son bras lors d’un combat au corps à corps ou des parties très simples, comme sa main. Mais de sentir les siennes sur elle lui faisait oublier tout le reste. Après plusieurs baisers et les enlevages de hauts, Melinda lui fit comprendre qu’elle aussi avait envie que ça aille plus loin. Il voulait sans assurer et elle le lui fit savoir de façon très claire, en expliquant qu’elle le voulait lui. Esquissant un sourire à sa réplique, elle se laissa embrasser. Puis, laissant ses lèvres parcourir son corps, elle se crispa légèrement quand il lui enleva sa brassière, mais une fois que ses lèvres retournèrent contre sa peau, elle se détendit d’un coup. Glissant ses doigts dans les cheveux de son partenaire, elle inspira profondément.

    J’étais certaine que tu étais doué verbalement, mais je dois dire que maintenant j’en suis définitivement convaincue.

    Esquissant un sourire, elle savait que Phil était doué pour parler, mais là à utiliser sa bouche de cette façon, elle devait avouer qu’elle appréciait la chose encore plus.


Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Mer 11 Avr - 18:02

Il pouvait faire preuve d'assurance quand il le voulait, sinon encore une fois, il n'aurait pas eu sa place ici en premier lieu et Fury ne l'aurait pas recruté. Mais il est vrai que lorsque John dépassait les limites en jouant les machos et les brutes en s'en prenant à d'autres recrues. C'était son ami oui mais il n'allait pas pour autant le laisser faire dans des cas pareils, c'était quand même loin d'être ce pour quoi ils étaient tous ici en plus. En ce qui concernait son comportement avec Melinda, lui aussi avait été sous-estimé en arrivant, pas franchement assez musclé pour qu'on ait peur de lui physiquement, mais c'était ça sa force en vérité. Ce qui ferait de lui un agent plus à même à gérer les conflits, sa morphologie ne donnait pas l'impression d'une menace physique. Et pourtant, il était doué en corps à corps -apprendre aux côtés de Melinda qui clairement ne lui faisait pas de cadeau, ça avait porté ses fruits-, il avait pris du muscles durant leurs semaines d'entraînement à l'Académie. Ils arrivaient au bout de ce dernier maintenant et bientôt ils seraient envoyés sur le terrain oui, mais vu qu'ils n'intégreraient pas les mêmes départements, les chances qu'ils se recroisent étaient maigres et voilà comment on en était arrivé là. Il voulait qu'elle sache ce qu'il ressentait pour elle, sans espérer que ça soit réciproque mais ça l'était et ça lui donnait envie de ne plus remettre à plus tard ce qu'il avait toujours voulu faire avec elle. Phil laissait son instinct faire plutôt que de trop réfléchir pour une fois, sans ça, croyez bien que clairement, ils ne seraient pas à présent à moitié nue tous les deux dans la salle d’entraînement. Ses arguments avaient su convaincre sa camarade et si elle avait encore besoin de l'être, ce qu'il faisait maintenant avec sa bouche avait achevé de le faire. Il sourit en l'entendant le lui dire de vive voix d'ailleurs. « Attends de voir ce qu'elle peut faire d'autre encore avant de dire ça. » Oui, il était un brin arrogant à dire ça mais il ne mentait pas pour autant. « Et si tu veux une démonstration, je serais plus que ravie de te la donner. » ajouta-t-il en la fixant, un sourire en coin sur les lèvres.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Sam 14 Avr - 13:40

    C’est vrai que quand elle l’avait vu, elle s’était demandée pourquoi il était là. Physiquement, il n’était pas aussi musclé que d’autres, mais elle se disait qu’il avait dû être choisit pour son esprit et son savoir. Après tout, il fallait aussi des gens doués pour retenir les règlements ou toutes les procédures. Ca n’était clairement pas elle qui y parviendrait. Elle avait les bases bien sûr, mais toute la paperasse, ça n’était pas pour elle. D’ailleurs, elle espérait que son partenaire sur le terrain serait plus douée qu’elle là-dessus. Donc, quand elle avait vu Phil, elle avait pensé qu’il était plus un intellectuel qu’un manuel. Elle avait eu à moitié raison, parce qu’elle avait rapidement vu qu’il était un très bon partenaire. Il était rapide, savait se débrouiller au corps à corps et ne se laissait pas démonter facilement. Il avait du caractère et ça lui avait plu tout de suite. D’ailleurs, tout au long de leur formation, elle l’avait vu devenir plus sûr de lui, plus musclé et elle aimait le fait qu’il ait de l’humour. Phil était clairement un homme avisé et qu’elle avait appris à connaître avec plaisir. Mais ce plaisir devenait différent maintenant que les choses devenaient physiques. La vérité avait été dite et l’un comme l’autre avait envie de plus. Appréciant chaque caresse et se retrouvant avoir moins de vêtements qu’avant, Melinda ne pû s’empêcher de lui dire qu’elle était désormais persuadé qu’il était doué avec sa bouche. Haussant les sourcils à ses propos, elle devait avouer qu’elle aimait beaucoup cette confiance qui transpirait de lui.

    Qui suis-je pour dire non ?

    Souriant à son tour, elle préféra d’abord venir lui ouvrir son pantalon. Oui, elle voulait clairement qu’il utilise sa bouche partout sur elle, mais elle voulait aussi le voir moins habillé. Mais avant, elle passa sa main dans son pantalon pour le caresser.

    Pas mal du tout.

    Plus que pas mal même, mais elle voulait voir si ça allait le faire rougir ou être mal à l’aise. Dans le premier cas, elle serait amusée, dans le second, elle ferait en sorte de le détendre.

Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Jeu 19 Avr - 18:58

Son sens de l'humour l'avait sorti de certaines situations par le passé, il ne pouvait pas le nier mais ça ne passait pas toujours auprès des autres. Il avait comme qui dirait le don de distiller des petites piques ou des jeux de mots bien sentis à des moments parfois un peu malvenus, un sarcasme inné qui témoignait d'un esprit vif. Le même esprit qui lui donnait certaines facilités pour retenir les infos comme par exemple, le règlement et les procédures. Et c'est vrai qu'à force d'efforts et de sueur, oui, pour le côté physique il s'était épaissit et avait à présent une carrure plus étoffée allant avec son futur boulot. De quoi faire de lui un bon partenaire sur le terrain en effet, surtout si le partenaire était Melinda, on peut le dire. C'était en tout cas ce qu'il avait pu constater de son côté, une certaine compatibilité entre eux, il était le cerveau et elle les muscles si on peut dire. Mais pour le moment, son cerveau et ses muscles étaient mis en action pour tout à fait autre chose. En effet, à présent qu'il savait ses sentiments partagés, il se sentait bien plus sûr de lui et cela se manifestait de façon très concrète puisqu'il prenait les choses en mains et se montrait très entreprenant avec sa camarade, ce qui semblait lui plaire d'ailleurs. C'est en tout cas la conclusion qui s'imposait à l'entendre dire qu'elle suspectait qu'il était doué avec sa bouche par le passé mais qu'elle en avait la confirmation avec ce qu'il lui faisait. Et forcément, face à une telle réflexion, il ne pu s'empêcher de rétorquer qu'il pouvait lui en montrer d'avantage encore. L'idée semblait là aussi plaire à Melinda, à la voir sourire ainsi et user elle aussi de l'humour pour lui répondre. Ce qui ne voulait pas pour autant dire qu'elle restait passive de son côté, ouvrant le pantalon de Phil pour elle aussi faire ses propres découvertes -pour ne pas dire autre chose, évidemment-. Inspirant d'un coup et déglutissant en sentant sa main sur lui ainsi, il relâcha son souffle, s'habituant à la sensation d'une part et soulagé de l'entendre dire ça plutôt qu'autre chose. Et oui, vous savez bien qu'en règle générale, les hommes pouvaient clairement complexer sur la taille de leur masculinité face à leur partenaire, mais il ne semblait pas qu'il ait à se faire du soucis de ce côté là aux yeux de la jeune femme. « J'allais dire la même chose. » parvint-il à glisser dans un sourire, car oui, la sensation était loin d'être désagréable pour lui. Il s'apprêtait à venir l'embrasser à nouveau quand des bruits de pas résonnèrent non loin. Il échangea un regard avec la jeune femme aussitôt. « On ferait mieux de filer. » Ni une ni deux, il rassembla leurs vêtements et pris la sortie de l'autre côté de la salle, la main de Melinda dans la sienne, courant dans les couloirs où par chance personne ne circulait à ce moment là. Sprint jusqu'à sa chambre où une fois la porte passée tous les deux, il s'adossa à cette dernière, le souffle un peu court et avec un fou rire qui pointait le bout de son nez. « Si ça avait été un examen pour noter notre capacité à fuir sans se faire repérer, on aurait eu une bonne note. » finit-il par dire, reprenant encore son souffle tout en la dévisageant.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Mar 24 Avr - 15:19

    De nature curieuse, Melinda avait toujours voulu en savoir plus sur tout. Que ça soit le patinage, les arts martiaux, la nature, tout ce que son père voulait bien lui apprendre. Bref, tout et encore plus quand il s’agissait des autres. Elle n’était pas forcément d’un naturel abordable. Oui, elle était souriante et pleine de vie, mais elle ne donnait pas sa confiance facilement. Donc, quand elle avait fait la connaissance de Phil, elle pensait qu’il était un homme comme les autres. Mais avec le temps, elle avait eu la possibilité de voir à quel point il était différent. Tolérant, drôle, parfois timide, parfois sûr de lui, avec une grande culture générale, diplomate et bien d’autres défauts et qualités qui lui plaisaient chez lui. Depuis quelques minutes, elle commençait à voir que le futur agent lui faisait découvrir de nouvelles choses le concernant. En particulier ce qu’il ressentait pour elle. C’était un sentiment réciproque et après leurs confessions sur le sujet, ils furent beaucoup plus tactiles que d’ordinaire. Entre les baisers, les caresses et finalement l’effeuillage, Melinda devait avouer qu’elle appréciait énormément la tournure des évènements. C’était inattendu et finalement grisant, parce que c’était quelque chose qu’elle avait eu envie de faire depuis très longtemps. De son côté, elle alla finalement ouvrir le pantalon de Phil pour pouvoir y glisser sa main et venir le caresser. Elle appréciait ce qu’il y avait sous ses doigts et fut contente de l’entendre dire une telle chose. Au moins ils étaient toujours sur la même longueur d’onde. Souriant, elle vit son partenaire attentif à quelque chose d’autre qu’eux et elle entendit alors les bruits de pas. Hochant la tête à ses propos, elle retira sa main rapidement et attrapa ses affaires. Sentant son partenaire attraper sa main, elle resta avec lui et fila à toute vitesse. Se retrouvant dans la chambre de Phillip, elle regarda autour d’elle. Elle y avait déjà mis les pieds, mais n’avait pas vraiment pris le temps de tout regarder. Mais ça n’était pas le moment de détailler tout, elle avait mieux à faire. En fixant le jeune homme, elle vit son sourire et s’en amusa avant de rire à ses paroles.

    Il n’y a vraiment que toi qui pense à une chose pareille alors que j’avais la main dans ton pantalon il y a quelques secondes.

    Amusée, elle laissa tomber ses affaires au sol et se rapprocha de lui. Elle voyait qu’il avait besoin de reprendre son souffle, tout comme elle, mais tant pis. A la place, elle l’embrassa avec force avant de reculer après quelques secondes.

    Ferme à clé, je ne veux pas être dérangée à nouveau.

    Au moins il savait qu’elle voulait aller jusqu’au bout et qu’elle n’avait pas envie de de voir tout arrêter une nouvelle fois.


Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Ven 27 Avr - 17:16

Forcément, avec le temps ils avaient pu en apprendre plus l'un sur l'autre et évidemment, pour Phil, c'était aussi l'occasion de plus en plus tomber sous le charme de sa camarade. Il n'en avait jamais rien dit jusqu'ici, pour les raisons qu'on sait mais maintenant qu'il savait qu'il n'était pas le seul à éprouver ces sentiments là, il se lâchait. Ça n'était peut-être pas ce qu'il y avait de mieux à faire, de laisser ce trop plein de frustration et d'envie mêlées prendre le dessus sur la prudence et la raison mais après tout, quand on sait qu'il y avait de fortes chances que d'ici quelques jours, ils se retrouvent à l'autre bout du monde l'un comme l'autre, autant profiter des moments présents, non ? Leur loyauté envers l'agence n'était pas remise en question pour autant, pas totalement en tout cas mais ils avaient bien droit d'être autre chose que des agents pour encore quelques heures. Car oui, il comptait bien faire en sorte de passer les prochaines heures à laisser libre court à ce qu'il avait tant de fois imaginé pouvoir lui faire. Melinda semblait en avoir tout autant envie, de ce qu'il pouvait en dire, surtout lorsqu'elle le surpris en mettant sa main dans son pantalon, on pouvait difficilement faire plus clair comme message. Mais même si lui aussi aimait ce qu'il avait devant lui comme il venait de lui dire, il entendit des pas non loin, qui clairement s'avançaient vers la pièce où ils étaient. Hors de question qu'ils se fassent prendre, surtout pas dans cet état alors les réflexes revinrent au galop et ils filèrent de la salle avant d'être pris sur le fait. Qu'ils ne croisent personne sur le chemin jusqu'à sa chambre était un petit miracle d'ailleurs. Qu'est-ce qu'ils auraient pu trouver comme excuse s'ils s'étaient fait surprendre ? Il n'en savait rien mais il dédramatisa la situation en avançant qu'au moins, si jamais cette course avait du être un examen, ils l'auraient eu haut la main. « Voir le positif dans une situation c'est ce qu'on nous a appris, non ? » dit-il en riant doucement. Non, s'il y avait pensé, ça n'aurait pas été une bonne chose et cet intermède inattendu lui avait aussi permis de faire redescendre la pression à tous les niveaux, si vous voyez de quoi je parle ici. Mais cette trêve fut de courte durée puisque la jeune femme se rapprocha de lui et vint l'embrasser à nouveau, et ce même s'ils étaient tous les deux encore à bout de souffle de leur course. Déposant ses mains sur ses hanches alors qu'il prolongeait ce baiser, jusqu'à ce qu'elle recule pour reprendre la parole et il sourit à ces dernières. Elle ne voulait pas qu'on les dérange à nouveau, c'était une bonne nouvelle et ça voulait dire qu'en effet, elle était prête à aller jusqu'au bout. Il se sentait excité et nerveux en même temps du coup, car ça serait un moment spécial pour eux. Pour lui ça serait une première après tout. Il espérait qu'il serait à la hauteur et tentait de cacher son appréhension face à elle. Tournant la clé dans la serrure d'une main sans se retourner, il continua de la fixer en souriant. « Où on en était déjà ? » dit-il alors, l'approchant contre lui avant de glisser ses mains sous sa brassière délicatement. « Ça y est, je m'en souviens. » lâcha-t-il avant de l'embrasser à son tour comme elle venait de le faire avant de reculer lui aussi pour se débarrasser de la pièce de lingerie qui alla rejoindre le reste de leurs vêtements au sol.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Lun 30 Avr - 19:01

    Etre une femme d’action voulait aussi dire l’être dans un moment comme celui-ci. Après tout, ça avait commencé doucement et elle n’avait pas envie que ça s’arrête. Avec lui, elle en voulait plus et comptait bien en avoir autant qu’il accepterait de le lui en donner. Elle se doutait qu’il en voudrait plus d’une fois. De plus, ils avaient du temps devant eux, donc autant en profiter. Après plusieurs baisers, quelques vêtements enlevés et une envie de plus, Melinda passa sa main dans le pantalon de son partenaire pour venir le caresser. Le message était en effet clair et elle apprécia sa réaction. Malheureusement ils furent interrompus. Ca ne lui plaisait pas, mais il avait raison, ils devaient aller ailleurs. Se laissant entraîner dans les couloirs, la jeune femme devait avouer qu’elle aimait ce moment de clandestinité avec lui. Une fois dans la chambre de son ami, elle regarda un peu autour d’eux avant de s’amuser de ses paroles. Hochant la tête à ses propos, elle aimait quand il était si simple, si détaché, mais en même temps attaché aux codes. Laissant ses affaires de côté, la jeune femme décida de continuer sur leur lancée, même s’ils devaient reprendre leur souffle. Venant donc l’embrasser, elle y mit beaucoup de force avant de reculer pour lui dire qu’il devait fermer la porte à clé parce qu’elle ne voulait pas être dérangé une seconde fois. Il sembla apprécier ses paroles et elle le regarda aller fermer la porte avant de l’entendre parler. Haussant un sourcil amusé, elle le fixa. Il revenait vers elle et passait ses mains sous sa brassière. Sentir à nouveau ses doigts sur elle lui amena un frisson des plus agréables. Quand il indiqua qu’il s’en souvenait, elle esquissa un sourire avant de se laisser embrasser et d’avoir le vêtement retiré de son corps. Elle n’était pas celle qui avait le plus de poitrine ou qui était la plus belle de l’académie, elle espérait donc qu’il appréciait la vue. Même si elle se doutait que ça n’était pas que pour son physique qu’il ressentait pour elle tout cela. Venant caresser son torse, elle joua de ses doigts sur sa peau avant de le regarder dans les yeux.

    Ca faisait longtemps que j’avais envie de venir toucher ici sans que ça soit mal interprété.

    Parce que même si parfois les garçons avaient été torses nus pendant leurs entraînements, elle n’avait pas pû aller vers lui pour le toucher de la sorte. Ca aurait vraiment été étrange et encore plus devant tout le monde. Puis, elle vint y déposer ses lèvres pour embrasser son épaule avant de descendre vers ses abdominaux.

Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Mar 1 Mai - 15:55

Melinda avait raison, il en voulait plus qu'une seule fois, il les voulaient toutes, autant qu'ils le pourraient en fait. Mais pour ça, il fallait qu'ils aillent se réfugier dans sa chambre car être pris sur le fait dans la salle d'entraînement, clairement ça les empêcheraient d'avoir ne serait-ce qu'une seule fois. Ainsi donc, ils piquèrent un sprint dans les couloirs jusqu'à être enfin seuls dans ses quartiers au sein de l'Académie. Certes ça n'était pas une grande chambre mais c'était quand même assez confortable pour pouvoir y passer des mois entiers sans se sentir emprisonné entre 4 murs, surtout qu'on leur permettait de décorer comme ils le voulaient. Mais le décor n'était pas ce pour quoi ils étaient là. Reprenant leurs souffles après cette course impromptue, Phil glissa un trait d'esprit en arguant qu'au moins, ils avaient su rester discrets dans leurs fuite, de quoi être fier en soi, amusé de voir que cela faisait sourire sa camarade par la même occasion. C'était à vrai dire un peu sa marque de fabrique, d'être capable de sortir de telles choses quand la situation était en principe tout sauf propice à ça. Trêve de plaisanterie, la jeune femme revint à la charge en venant l'embrasser avec force avant de lui annoncer qu'elle voulait qu'il ferme la porte à clé, histoire qu'ils ne soient pas dérangés à nouveau et il s'empressa donc de lui obéir. Lui non plus n'avait pas envie qu'on vienne les interrompre à nouveau. Faisant mine d'avoir besoin de se souvenir où justement on les avaient forcé à s'arrêter quelques instants auparavant, il venait doucement passer ses mains sous le haut qu'elle portait encore tout en l'embrassant, avant de le lui enlever quelques secondes plus tard. Sa poitrine était parfaite selon lui -pas qu'il soit très objectif sur le sujet de toute manière-, tout comme le reste de son corps si on lui demandait son avis. Mais oui, ça n'était pas que ces attraits physiques qui l'attiraient chez elle. Il aimait son humour, sa générosité, son empathie et sa vivacité d'esprit. Perdu dans sa contemplation, il revint à lui en sentant sa main venir explorer sa peau à présent, plongeant son regard dans le sien et écoutant ce qu'elle voulait lui dire. Esquissant un sourire à ses paroles, il rit doucement avant de répondre à son tour. « Oh crois-moi je sais de quoi tu parles, tu n'as pas idée. » Bah oui, combien de fois s'était-il retenu de tenter une prise sur elle ne voulant pas qu'elle pense qu'il en profitait au passage pour avoir la main baladeuse ? Sans compter que oui, tout ça aurait été particulièrement étrange si ça c'était fait devant le reste de leur promo et les profs. Fermant les yeux tout en prenant une profonde inspiration quand elle déposa ses lèvres sur son épaule puis plus bas, il se laissa expirer doucement avant de daigner rouvrir les yeux pour la regarder. « Si tu veux des vrais carreaux de chocolat je dois avoir une tablette quelque part dans un tiroir. » dit-il en plaisantant. Après tout lui non plus n'était pas forcément le plus découpé niveau silhouette mais il n'avait pas non plus de quoi rougir face à la majorité de ses camarades masculins.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Jeu 3 Mai - 22:47

    Avant d’être confronté à la ou les personnes qui venaient vers la salle, Phil et Melinda prirent la fuite. Evidemment, ça aurait été louche s’ils avaient croisés du monde dans les couloirs, mais heureusement pour eux, ça n’était pas le cas. Ils arrivèrent sans encombre dans la chambre du jeune homme. Laissant de côté ses affaires, dont elle n’aurait pas besoin pour le moment, Melinda reprit un peu son souffle avant de s’amuser des propos de son ami. Puis, elle se rapproche de lui pour venir l’embrasser avec force. Ca serait désormais quelque chose qu’elle ferait le plus souvent possible. Non seulement parce qu’elle pouvait le faire, mais aussi parce qu’elle en avait eu envie depuis très longtemps. Pouvoir l’embrasser, le tenir contre elle, l’enlacer, le caresser. Bon, pour cette dernière partie, ça n’était pas encore le cas. Même si sa main s’était aventurée dans son pantalon. Mais pour le moment en tout cas, elle profitait surtout de pouvoir l’embrasser, avant de lui indiquer qu’il devrait fermer la porte à clé pour être certain de ne pas être dérangé. Elle ne voulait pas devoir tout arrêter d’un seul coup. Clairement, elle serait frustrée. Elle fut donc bien contente de le voir aller vers la porte pour la fermer à clé avant de se demander où il en était avec la jeune femme. Amusée, elle le laissa faire, appréciant grandement de pouvoir à nouveau sentir ses doigts sur sa peau. Puis, après qu’il lui ait enlevé son haut, elle se fit une joie de caresser son torse. Pouvoir jouer de ses doigts sur sa peau lui plaisait beaucoup. De plus, elle avait eu envie de le faire de nombreuses fois, mais ça aurait été clairement mal interprété et elle avait donc dû se retenir. Au propos de son partenaire, elle comprit qu’elle n’était donc pas la seule dans cet état là. Finalement, elle déposa un baiser sur son épaule, avant de descendre sur ses abdominaux. Continuant tout en levant les yeux vers lui et en l’écoutant parler, elle recula légèrement pour le regarder entièrement.

    Très drôle. Quoi que … manger un peu de chocolat voudrait dire devoir faire du sport pour l’éliminer … peut-être que tu accepterais ce sport en duo ?

    Lui faisant un clin d’œil, elle avança à nouveau vers lui et hésita avant de finalement passer ses bras autour de son cou. Etre tactile avec ses amis étaient une chose, mais l’être avec Phil était différent. Encore plus que maintenant les choses prenaient un autre tournant. Elle ne voulait pas non plus être trop collante ou faire quelque chose qui pourrait le mettre mal à l’aise. Gardant ses bras autour de son cou, elle le fixa dans les yeux.

    J’aime ce que j’ai devant moi ou plutôt contre moi.

Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Dim 6 Mai - 16:46

Il est clair qu'ils l'avaient échappé belle en ne croisant personne dans les couloirs durant leur fuite. Il n'osait s'imaginer ce qu'ils auraient pu trouver comme excuse assez plausible pour parvenir à justifier le fait qu'ils étaient tous les deux quasi à moitié nus. Quoi qu'il était quasi certain que Melinda aurait su trouver une excuse valable, son imagination pour mijoter ses blagues pouvaient aussi lui servir pour ça après tout. Mais de toute façon, pas la peine de s'attarder sur ça, puisqu'ils avaient réussi à atteindre sa chambre sans encombres et qu'à présent, ils pouvaient enfin être seuls sans être dérangé. Fidèle à lui-même, Phil lâcha un petit commentaire sur tout ce qui venait de se passer, histoire de se détendre un peu car même s'il était excité à l'idée de se retrouver là avec elle, il avait aussi la pression qui montait un peu car il savait qu'il allait devoir être à la hauteur avec sa camarade, histoire de ne pas la faire fuir. Elle semblait apprécié ce trait d'humour mais assez vite, ils repassèrent tout de même aux choses sérieuses et il ne s'en plaignait pas. Une fois la porte fermée à clé, ils pouvaient reprendre là où ils en étaient restés à la salle d'entraînement et il ne tarda pas à faire rejoindre sa brassière dans la pile de vêtements déjà au sol. C'était presque irréel de pouvoir la toucher ainsi, l'embrasser sans avoir peur d'être repoussé et de savoir qu'elle avait autant envie de lui qu'inversement. Lorsqu'elle confia avoir eu envie de pouvoir lui toucher le torse auparavant, il lui fit comprendre que là encore, lui aussi avait eu des envies similaires à son égard, sans doute plus qu'elle ne pouvait l'imaginer même. Inspirant lorsque les lèvres de la jeune femme partirent à la découverte de sa peau, il tenta de se détendre en plaisantant à nouveau, évoquant une tablette de chocolat vu où Melinda se trouvait à ce moment là, face à ses abdos. Petite blague d'auto-dérision, parce qu'il savait très bien que ces derniers n'en avaient pas vraiment la forme, pas aussi dessinée qu'il l'aurait souhaité en tout cas. Il espérait donc que ça conviendrait quand même à la jeune femme et il rit en l'écoutant lui répondre. « Le jour où je refuserais une telle offre, tu auras le droit de m'en coller une. » répondit-il en souriant car clairement, si devant une telle proposition, il refusait, c'était qu'il ne serait pas dans son état normal. Surpris de la voir alors passer ses bras à son cou, la sachant peu tactile habituellement, il esquissa un léger sourire et déposa ses mains sur sa taille, la fixant lui aussi alors qu'elle reprenait la parole. « Bon à savoir mais on aura tout le temps de parler après. Place à l'action pour le moment. » annonça-t-il, descendant ses mains plus bas pour venir la soulever de terre, la portant jusqu'à son lit où il la déposa doucement ensuite, venant sur elle pour l'embrasser.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Dim 6 Mai - 18:23

    Trouver une excuse ? Elle aurait sans doute trouvé quelque chose. A voir qui se serait retrouvé devant eux. Mais, elle fut donc bien contente de pouvoir se retrouver dans la chambre de son ami. Au moins là ils étaient tranquilles. Evidemment quelqu’un pouvait venir frapper, mais ils pouvaient faire en sorte de ne pas faire de bruit ou alors, elle se cacherait. Mais, elle n’avait pas envie que ça se termine ainsi. Elle voulait pouvoir en profiter pleinement et aller jusqu’au bout. Melinda n’était pas du genre à faire les choses à moitié, donc après qu’il ait fermé la porte, elle fut bien contente qu’il revient vers elle et lui enlève son haut. Ils étaient désormais à égalité de ce côté-là. Appréciant de pouvoir sentir ses doigts sur sa peau, elle décida d’en faire autant. Comme elle venait de le dire, elle savait souvent eu envie de toucher son torse. Malheureusement devant tout le monde ça n’aurait pas été une bonne chose et puis elle ne savait pas non plus si lui aurait été à l’aise ou pas. Donc, elle c’était retenu jusqu’à maintenant. Elle se fit plaisir en arrivant à découvrir sa peau sous ses doigts et elle apprécia de savoir que c’était réciproque pour lui également. Puis, elle décida de remplacer ses doigts par ses lèvres et elle descendit de son torse à ses abdos. Ce fut le moment que choisit Phil pour faire une blague sur les carrés de chocolats qu’il avait ailleurs. Visiblement il pensait que lui n’en avait pas ou peut-être qu’il n’aimait pas ce qu’il avait déjà. Elle ne savait pas vraiment, mais elle décida de garder ça sur le ton de la légèreté et expliqua aussi que finalement le chocolat qu’il pourrait lui proposer serait peut-être bien parce qu’elle pourrait ainsi lui proposer de faire un sport particulier ensemble. A sa réponse, elle laissa échapper un petit rire.

    J’en prend bonne note crois-moi.

    Elle sourit à cela avant d’hésiter sur la suite de ce qu’elle allait faire. Mais, elle décida de se lancer et passa les bras autour de son cou, venant même se coller un peu plus contre lui. Puis, elle fut directe pour lui dire qu’elle l’aimait tel qu’il était. Souriant à sa réponse, elle fut surprise quand il décida de la porter comme si elle était la chose la plus légère du monde avant de venir l’allonger sur le lit. Se laissant faire, Melinda prolongea son baiser tout en caressant son dos. Elle allait enfin pouvoir le toucher comme elle voulait et elle s’en donnerait à cœur joie. Tout en sentant ses muscles sous ses doigts, elle se mit à se frotter contre lui. Elle voulait qu’il soit à nouveau aussi dur que précédemment, même si elle se disait qu’il pourrait ralentir les choses, mais tant pis. Elle voulait pouvoir le sentir à nouveau comme dans la salle.


Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Dim 6 Mai - 19:30

Il est vrai qu'on pourrait venir frapper à sa porte, peut-être Félix ou Sitwell qui viendrez le voir pour proposer d'aller faire une partie de billard ou autre mais c'était peu probable ce soir. Il savait que le premier allait au stand de tir pour se préparer à son examen et que l'autre préférait ses neufs heures de sommeil plus qu'autre chose après une longue journée de cours. Donc en théorie, ils ne seraient pas dérangés et c'était tant mieux car lui non plus ne tenait pas à ce qu'ils soient à nouveau forcés de s'arrêter maintenant qu'il devenait clair qu'ils allaient franchir l'étape suivante. On pouvait lire l'envie que chacun avait dans leurs regards, leurs façon de détailler le corps de l'autre et de le toucher aussi. Était-ce trop rapide ? Sans doute un peu mais il ne voulait pas non plus trop réfléchir pour le moment, sachant très bien que s'il le faisait, il serait sans doute bien moins confiant et moins entreprenant avec elle. Il continuait donc de plaisanter pour se détendre lorsqu'elle se retrouvait à embrasser ses abdominaux, jouant sur sa gourmandise en parlant de lui donner du chocolat, avec un jeu de mots quant aux tablettes de chocolat. Phil ne s'attendait pas à ce qu'elle réponde comme elle le fit mais il apprécia qu'elle aussi conserve ce ton léger et il admit que si d'aventure, face à une telle proposition de sa part, il répondait par la négative, elle pourrait le remettre à sa place. Il sourit à sa réponse, n'en attendant pas moins de sa part puis pris l'initiative de les amener à son lit, portant la jeune femme jusque là avant de l'y déposer le plus délicatement possible. Venant l'embrasser lorsqu'il fut allongé sur elle, il frissonna légèrement en sentant ses mains parcourir son dos, une sensation grisante, il fallait l'admettre même si elle l'était quand même moins que celle qu'il ressentit juste après, en sentant la jeune femme se frotter lascivement contre lui. Si elle voulait le rend dingue, elle s'y prenait très bien pour le moment et il sentait déjà qu'en effet, son érection revenait à la charge et qu'il serait difficile pour lui de le lui cacher, vu comment elle se collait à lui. Improviser, réfléchir vite et bien. Il ne pensait pas que son inconscient prendrait ça comme un exercice de cours mais il fallait admettre que pour le coup, c'était bien utile. Il venait de trouver un moyen de se calmer sans pour autant laisser croire à sa camarade qu'il n'avait pas envie d'elle. Comment me direz-vous ? Tout simplement en descendant embrasser sa peau entre ses seins, avant de commencer à embrasser l'un des deux, doucement d'abord avant de venir faire jouer sa bouche et sa langue sur son téton. Ainsi elle ne pouvait plus réellement se frotter contre son entrejambe et par la même occasion, lui aussi pouvait à présent s'en donner à cœur joie avec quelque chose qu'il avait voulu faire depuis longtemps, s'appliquant à faire en sorte de rendre ce dernier aussi dur qu'il pouvait l'être lui-même.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Dim 6 Mai - 22:42

    L’humour était sans aucun doute le point fort de Phil. Evidemment il en avait d’autres, mais celui-là était sans aucun doute ce qui avait amené Melinda à s’intéresser à lui plus qu’à quelqu’un d’autre de leur classe. Donc forcément l’entendre dire qu’ils auraient eu un très bonne note si ça avait été un exercice de courir de la salle à sa chambre, puis que si elle voulait des tablettes de chocolat il en avait des vrais, elle trouvait que c’était à la fois amusant et ne pû s’empêcher d’être un peu ironique sur le sujet. Enfin surtout sur la partie de la course, parce que pour son corps, elle aimait vraiment ce qu’elle touchait, embrassait et voyait. Quand il assura que s’il disait non à une proposition de partie de jambes en l’air, elle pouvait le frapper, elle indiqua qu’elle en prenait bonne note. Puis, elle se rapproche de lui pour pouvoir passer ses bras autour de son cou et de l’embrasser à nouveau. Mais, elle fut surprise quand il l’a porta contre lui pour ensuite l’a déposé sur son lit. Appréciant cela, Melinda se laissa faire avec joie avant de venir caresser son dos. Elle voulait pouvoir sentir ses muscles, mais aussi découvrir son corps autant que possible. La jeune femme se doutait que les choses allaient être rapides à partir de ce moment, mais elle voulait pouvoir le caresser et le toucher en ayant enfin libre accès à sa peau et son corps. Puis, elle commença à se frotter contre lui. Elle voulait pouvoir sentir son érection à nouveau et elle ne fut pas déçue. Ce fut même assez rapide, ce qui était clairement encourageant à ses yeux. Mais Phil semblait avoir une autre idée en tête, car il décida de l’embrasser ailleurs. Ca, elle ne l’avait pas vu venir et elle ne pû s’empêcher de soupirer longuement de plaisir. Il visait juste et elle se mordit la lèvre tout en appréciant de sentir en plus de ses lèvres, son souffle chaud contre sa peau. Elle gémit quand il s’attaqua à son téton. Passant une main dans les cheveux de son partenaire, elle se cambra un peu, avant de tenter de calmer sa respiration.

    Oh Phil !

    Finalement le fait qu’il savait utiliser sa bouche dans la salle de sport n’était rien à côté de ce qu’il était en train de lui faire en ce moment même. Grognant, elle ferma les yeux quelques secondes avant de se reprendre. Ouvrant les yeux, elle glissa ses mains dans son dos pour le caresser encore, même si elle ne pouvait pas aller aussi bas qu’elle le voulait.

    Je ne pourrais plus jamais t’écouter parler, en sachant ce dont ta bouche est capable.

    Laissant un nouveau gémissement se faire un chemin de sa gorge à sa bouche, la jeune femme se laissa aller aux sensations qu’il était en train de lui faire connaître.

Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Mar 8 Mai - 11:33

Il avait du développé ce côté là chez lui bien avant d'arriver à l'Académie à vrai dire, pour se défendre et parvenir à se faire des amis malgré ce qu'on pouvait dire sur lui à l'école. Car être le fanboy de service qui en plus avait perdu son père, ça n'était pas une étiquette qu'il faisait bon de porter dans un tel cadre, sachant combien les enfants pouvaient être méchants les uns envers les autres à cet âge là. L'humour dans les situations potentielles sensibles ou difficiles, il avait remarqué que c'était une arme pour lui et il savait s'en servir à force, comme il venait de le prouver à sa camarade avec sa réplique après leur fuite de la salle d'entraînement puis avec le chocolat quand elle se mettait à embrasser ses abdominaux. Melinda avait de la répartie elle aussi, ce qu'il adorait bien évidemment et lorsqu'elle rebondit sur ses paroles en lui proposant d'éliminer les calories de ce chocolat ensemble, il ne manqua pas de lui faire comprendre que si un jour il refusait une telle offre, elle serait légitimement en droit de le frapper pour le remettre sur le droit chemin. Ce qui semblait l'amusé d'ailleurs mais il était à peu près sûr qu'une telle chose n'arriverait jamais. Mais assez de plaisanteries et de paroles, il était temps pour eux de reprendre là où ils avaient du s'arrêter un peu plus tôt. Se laissant d'abord faire, profitant sans protester de chaque sensation qui faisait naître les lèvres de la jeune femme sur sa peau, Phil devint moins passif et décida qu'il était temps qu'ils aillent s'allonger. Il la souleva du sol sans préavis et la porta jusqu'à ce dernier où il la déposa le plus délicatement possible avant de venir l'embrasser à nouveau. Nouveau moment d'exploration pour sa camarade, sur son dos cette fois-ci, puis ses bras alors qu'elle remuait sous lui. Forcément, la charge sensorielle et émotionnelle d'un tel moment suffit bien vite à lui rendre son érection, ce que semblait chercher à faire cette dernière pour véritablement en reprendre où ils en étaient mais il ne voulait pas aller trop vite. A tous les sens du terme, si vous devinez de quoi je parle ici. Alors il improvisa, descendant s'occuper de sa poitrine, histoire de faire retomber la pression pour lui, tout en profitant de découvrir lui aussi le corps de sa partenaire, qui de ce qu'il entendait, était loin de se plaindre qu'il en fasse autant. Il aimait l'entendre prononcer son prénom de cette façon là, oh ça oui, il pouvait le sentir très concrètement dans une zone très précise de son anatomie d'ailleurs. Tout comme il aimait qu'elle passe ses mains dans ses cheveux, mais il ne pouvait pas laisser ça prendre le dessus, aussi se concentra-t-il sur le fait de s'occuper de son autre sein avec la même application. Il arrivait autour de son autre téton quand il l'entendit reprendre la parole et il sourit contre sa peau. « Ça va être compliqué pour toi alors, parce que je suis du genre bavard et tu le sais. » fit-il remarquer avant de prendre son téton entre ses dents et de le mordiller doucement avant de poursuivre. « Et je ne suis même pas encore descendu plus bas, alors ne parle pas trop vite à ce sujet là. Tu pourrais être surprise là aussi de ce que je peux faire avec elle, » S'avançait-il un peu trop sur ce qu'il venait de lui dire ? Peut-être, vu qu'il n'avait jamais pu faire ce genre de choses auparavant mais il n'avait pas l'air de trop mal s'en sortir jusque là et puis au pire, il recommencerait autant de fois que nécessaire jusqu'à y arriver, en espérant bien sûr qu'elle le laisserait faire si c'était le cas.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Lun 14 Mai - 17:08

    Evidemment, elle était amusée par les paroles du jeune homme. Après tout, c’était quelque chose qu’elle appréciait grandement chez lui. Après tout, elle l’avait vu rembarrer du monde avec l’humour, tout comme s’amuser. Il était doué et elle admirait ça. Peu de personnes parvenaient à faire ce genre de choses. Mais là tout de suite, le rire et l’amusement n’étaient plus de mise. Même si elle se serait bien amusée en le caressant et en le faisant languir. Mais monsieur avait une autre idée en tête. Elle garda la sienne et la mettrait à exécution plus tard quand le moment serait venu. Se laissant porter jusqu’au lit, elle profita du baiser de son partenaire. Se retrouvant piégée entre le lit et Phil, elle décida de caresser ce dernier. Elle pouvait ainsi sentir son dos, ses muscles et tout ce qu’elle avait toujours eu envie de découvrir de ses propres mains. Puis, elle ajouta à cela des mouvements de hanches pour se frotter contre lui. La jeune femme voulait pouvoir le sentir à nouveau dur contre elle, mais elle n’eut pas le temps d’en faire plus, car Phil vint embrasser sa poitrine. Elle n’avait pas vu venir ce mouvement et elle fut à la fois surprise et particulièrement reconnaissante. Melinda avait senti son propre corps réagir et évidemment ses seins n’étaient pas une exception. Au contraire, ils étaient durs et tendus et le fait que Phil s’en occupe était encore meilleur. Ne pouvant retenir un gémissement, elle se laissa aller, tout en passant ses doigts dans ses cheveux. Elle profita de toutes les sensations qu’il lui faisait ressentir avant de le regarder pour lui indiquer que désormais, elle ne pourrait pû l’écouter parler, sans repenser à un tel moment. Elle savait donc d’avance qu’elle allait devoir faire preuve d’un grand sang-froid à l’avenir. A la remarque du jeune homme, elle ne pû s’empêcher de rire.

    En effet ça va être un problème …

    Elle laissa échapper un grognement quand il vint mordiller un téton. Surprise par sa répartie, elle devait avouer qu’elle avait envie qu’il fasse une telle chose, mais ça serait une grande nouveauté pour elle. Se mordant la lèvre, elle pouvait déjà l’imaginer la tête entre ses jambes et ça la rendait encore plus excitée.

    Ne me dis pas des choses comme ça sans passer à l’action.

    Souriant en coin, elle devait avouer que c’était particulièrement tentant.

    Mais pas maintenant, pour le moment je veux te sentir en moi.

    Ca faisait tellement longtemps qu’elle attendait ça qu’elle décida d’abord de prendre le dessus en passant ses jambes autour de lui pour les retourner. Une fois bien positionnée au-dessus de lui, elle sourit fièrement avant de lui ouvrir son pantalon.

    Trop de vêtements, ça n’est pas une bonne chose.

    Faisant en sorte de le mettre en caleçon, elle jeta ses autres vêtements plus loin au sol pour rejoindre ce qui s’y trouvait déjà. Elle avait fait exprès de le laisser en sous-vêtements, ne sachant pas s’il serait à l’aise ou pas, alors elle décida de le lui demander en le fixant dans les yeux.

    Puis-je ? Ou préfères-tu le faire seul ?

    Se penchant sur lui, Melinda vint murmurer à son oreille.

    Parce qu’il va falloir qu’on se protège et j’aimerais beaucoup te voir aller chercher un préservatif dans le plus simple appareil.

Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Sam 26 Mai - 10:24

Au lycée un de ses professeurs lui avait dit que ce genre de comportement lui attirerait des ennuis un jour, et il n'avait peut-être pas tort mais jusqu'à présent, lui avait toujours trouvé que de pouvoir trouvé un mot d'esprit dans toutes les situations, même les pires, c'était plus un avantage qu'autre chose mais il n'était pas objectif sur la question, forcément. En tout cas, il était bien content que sa camarade semble autant apprécier ce trait de personnalité chez lui et de la voir aussi réceptive à son humour. Mais clairement, le moment n'était plus propice à ça mais bel et bien à ce rapprochement qu'ils attendaient tous les deux. Pressé de reprendre là où ils avaient été contraints de s'arrêter dans la salle, Phil passait à l'action mais Melinda n'était pas en reste. Seulement il n'avait pas dit son dernier mot et pour la suite, mieux valait qu'ils aillent sur le lit aussi il l'emporta sur ce dernier et continua sur sa lancée. De la sentir sous lui, remuant contre son corps le fit bien vite revenir là où il en était avant, niveau érection aussi pour éviter de se ridiculiser et reprendre le contrôle, il se décidait à s'occuper de sa partenaire, enfin surtout de ses seins. Prenant soin de les embrasser et de jouer avec eux avec sa bouche et sa langue, il devait bien admettre qu'il adorait ça. Elle était réceptive à chacun de ses gestes et lui découvrait son corps de la meilleure façon qui soit. Comme pour tout ce qu'il faisait, il y mettait du sien et s'appliquait à la tâche, visiblement un peu trop bien même vu ce qu'elle dit alors. Il sourit, satisfait de lui-même que ses attentions lui fasse dire pareille chose et s'en amusant en lui rappelant qu'il était du genre bavard dans un premier temps, ce qui serait donc un problème pour elle, mais surtout en lui faisant remarquer qu'il n'avait pas encore pu se servir de sa bouche sur une autre partie d'elle pour l'instant, insinuant donc qu'elle pourrait revenir sur ce qu'elle venait de dire après qu'il l'ait fait. Il sourit en l'entendant grogner et surtout dire qu'il ne devait pas lui faire miroiter de telles choses sans passer à l'action derrière. Ce qu'il comprenait, à sa place, il apprécierait moyennement lui aussi. Matchant son sourire, il s'apprêtait à lui répondre mais ne pu pas le faire puisque la jeune femme reprenait la parole et dit vouloir le sentir en elle. Il ne s'était pas attendu à entendre ça et il inspira sur le coup, se retrouvant dans la foulée sur son dos, Melinda venant de renverser leurs positions. Hum belle vue pensa-t-il alors qu'elle reprenait la parole et s'occupait de son pantalon. « Mais je t'en prie, corrige le problème. » dit-il sourire aux lèvres, vu qu'elle était d'ores et déjà en train de le faire, le laissant en caleçon sous elle au final. Le fixant, elle demanda alors si elle pouvait le lui retirer ou s'il préférait s'en occuper lui-même, venant ensuite murmurer à son oreille quelque chose. Il ne savait pas pourquoi, mais de l'avoir ainsi sur lui et de l'entendre dire de telles choses de cette façon le rendait encore plus excité qu'il ne l'était déjà. Il allait devoir se contrôler encore s'il ne voulait pas exploser dans les moments à venir. « Je peux m'en charger mais pour ça, faut déjà que tu descendes de là. » répliqua-t-il en souriant, vu qu'il n'allait pas non plus la jeter sur le côté pour se faire. La voyant s'allonger à côté de lui, sourire aux lèvres elle aussi, il se leva et entrepris donc de retirer son caleçon. Il resta de dos pour le moment, par pudeur certainement mais aussi un peu pour l'embêter puisqu'elle voulait voir l'autre côté mais pour ça, elle devrait attendre encore quelques secondes. Nu, il alla donc chercher un préservatif dans le tiroir de son bureau et se retourna enfin vers elle. « Tu veux t'en occuper aussi ou pas? » demanda-t-il à la jeune femme tout en se rapprochant du lit, tentant tant bien que mal de ne pas laisser apparaître sa nervosité quant à sa réaction face à sa nudité.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Mer 30 Mai - 15:54


    Etre coupé dans un tel moment avait été désagréable. Même si Phil n’avait pas pû s’empêcher de faire une remarque qui finalement avait détendue l’atmosphère. Mais le sérieux reprit vite le dessus, quand ils se retrouvèrent sur le lit. Appréciant de sentir son poids sur elle, Melinda devait avouer qu’elle n’accepterait pas d’être interrompue à nouveau. De plus, son partenaire semblait avoir une idée en tête et clairement, elle n’allait pas l’arrêter. En effet, il était en train de descendre sur sa poitrine et elle devait avouer que sa façon habituelle d’être rigoureux se voyait également ici. Il prenait son temps et elle sentait que son corps réagissait de la meilleure façon possible. Elle devait avouer qu’elle n’avait jamais ressenti de telles émotions et sensations. C’était à la fois fort et perturbant. Mais, elle n’aurait pas voulu le ressentir avec quelqu’un d’autre que lui. Cependant, en l’entendant dire qu’il pouvait utiliser sa bouche et sa langue sur une autre partie de son corps la perturba profondément. Elle voulait en être la victime, mais pas pour le moment. Non, ça serait pour plus tard. Pour l’instant, elle voulait le sentir en elle. Prenant alors le dessus, elle ouvrit son pantalon tout en lui expliquant qu’il était trop habillé et que c’était un problème. Amusée qu’il lui dise de se débarrasser du problème, elle le fit avec plaisir, avant de lui demander si elle pouvait aussi retirer son caleçon ou pas. Elle ne voulait pas le mettre mal à l’aise et elle ne savait pas si c’était quelque chose qu’il préférait faire seul ou pas. Mais avant d’avoir une réponse, elle se pencha à son oreille pour venir lui dire qu’ils allaient devoir se protéger et que s’il devait se lever, elle apprécierait grandement la vue de lui nu. A ses propos, elle se disait qu’en effet, elle aurait dû se mettre sur le côté avant. Mais, elle s’allongea à côté de lui, appréciant de le voir se mettre nu. Elle avait souvent imaginé ses fesses, mais elle devait avouer qu’elle préférait nettement la réalité à son imagination. Le détaillant, elle profita du spectacle avant qu’il ne se retourne et reprenne la parole.

    J’aimerais le faire si ça ne pose pas de problème bien sûr.

    Se redressant, elle se mit à genoux sur le lit pour venir vers lui. Elle ne l’avait jamais fait, mais elle aimerait essayer. Se retrouvant face à lui, elle sourit.

    Est-ce un problème ?

    Tendant la main, elle attendait de voir ce qu’il allait dire et faire. Même si en temps normal, elle n’avait aucun souci avec sa nudité, elle devait avouer qu’elle était un peu tendue. C’était la première fois qu’elle était ainsi devant quelqu’un. Seins durs, tétons dressés et prête à aller plus loin. Elle faisait en sorte de se montrer sûre d’elle, mais elle n’était pas forcément très à l’aise non plus.

Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Jeu 31 Mai - 19:44

Ça avait cassé l'ambiance d'être interrompus ainsi, on ne va pas dire le contraire, mais en un sens, c'était pas plus mal parce qu'ils seraient quand même bien plus à l'aise ici dans sa chambre que dans la salle d'entraînements. Surtout pour ce qu'ils comptaient faire maintenant qu'ils étaient assurés d'être seuls et de ne plus être dérangés. Car clairement, l'un comme l'autre voulait passer à l'étape supérieure à présent et pour se faire un lit serait plus confortable que les tapis au sol. Mais si Phil se montrait aussi consciencieux avec sa poitrine, ça n'était pas non plus sans raison. Il aimait en effet bien faire les choses et l'avait déjà prouvé, donc naturel qu'il en fasse autant avec ce qu'il était en train de faire, mais c'était surtout un bon moyen pour lui de se contenir plus longtemps. Car avec tout ce qui se passait là, son cerveau et son corps étaient en surcharge et il voulait à tout prix éviter de perdre le contrôle aussi tôt face à elle même s'il se doutait qu'elle ne lui en tiendrait pas rigueur, mais bon, pour sa fierté, il préférait que ça n'arrive pas. Puis ça n'était pas comme si cela semblait déplaire à la jeune femme vu le commentaire qu'elle sorti et qui l'amusa beaucoup. En effet, il renchérit même dessus en lui signalant qu'il pouvait aussi faire usage de cette même application sur une autre zone de son corps, un peu plus bas. Mais visiblement, il devrait attendre encore avant de mettre en pratique ce qu'il venait de proposer car Melinda lui annonça vouloir le sentir en elle, prenant le dessus sur lui alors. Son pantalon la gênait pour la suite du programme et il se moqua gentiment de son commentaire en lui disant de régler le problème par elle-même puisque ça l'embêtait tant que ça. Ce qu'elle s'empressa de faire, évidemment avant de se pencher sur lui pour venir lui parler à l'oreille. Ses paroles manquèrent de lui faire perdre pied et encore une fois, il utilisa l'humour pour diffuser la tension, lui faisant remarquer que si elle voulait le voir aller chercher un préservatif alors qu'il serait complètement nu, il faudrait déjà qu'elle ne soit plus sur lui. Une fois fait, il se levait donc du lit et retira son caleçon, de dos, histoire de faire durer le suspens, cherchant le morceau de plastique dans son bureau avant de se retourner enfin -craignant un peu son regard lui aussi- et de revenir vers le lit, lui demandant si elle voulait le lui enfiler. Il n'était même pas sûr de pouvoir tenir si elle s'en chargeait mais bon, trop tard pour ça maintenant qu'il avait posé la question. L'observant se redresser sur son lit, il inspira pour se calmer et tenta de prendre l'air le plus détaché possible, sans pour autant avoir l'air de s'en foutre. « Non, mais je décline toute responsabilité si jamais ça suffit à me faire venir. » Autant être franc avec elle sur ce point pensait-il avant de lui tendre l'étui et de la laisser procéder. Il fut le premier surpris de voir que malgré qu'il l'ait observé le faire sans en perdre une miette (quel spectacle après tout!), il était parvenu à ne pas éjaculer et revint donc s'allonger sur elle, caressant l'une de ses cuisses doucement alors qu'il se mettait en position. Il pouvait d'ores et déjà sentir, même à travers le plastique, qu'elle était prête pour lui et cela lui arracha un petit grognement de plaisir avant qu'enfin, il ne commence à la pénétrer en douceur, les yeux fermés d'abord, histoire de savourer l'instant, avant de la fixer pour voir sa réaction et s'assurer qu'il n'était pas en train de lui faire mal.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Dim 3 Juin - 15:53

    Autant d’attention portée à son corps était des plus agréables. Elle n’allait clairement pas dire le contraire. De plus, c’était la première fois qu’une autre personne qu’elle s’en occupait et clairement il y était très attentif. Se laissant aller aux sensations qu’il faisait naître en elle, Melinda en profita pleinement, avant de prendre le dessus. Elle en voulait plus, surtout après ce qu’il venait de dire. Oui, il voulait utiliser sa langue et sa bouche ailleurs sur elle, en particulier plus au sud, mais pour le moment, elle voulait le sentir en elle. Une fois au-dessus de lui, elle en profita pour venir le caresser, avant de lui enlever ses vêtements. Cependant, elle lui laissa son caleçon pour ne pas le mettre mal à l’aise. Après tout, c’était le vêtement qui couvrait une partie importante. Connaissant son partenaire, elle prenait donc cela au sérieux. De plus, comme elle venait de le lui dire à l’oreille, elle voulait le voir se balader totalement nu pour qu’il aille prendre un préservatif. Seulement, il venait de lui faire remarquer qu’elle l’empêchait de se lever. En effet, elle aurait dû y songer. Se décalant alors, elle profita pleinement de la vue du postérieur du jeune homme. Il faudrait qu’elle les caresse dès qu’elle en aurait l’occasion et pourquoi pas lui mettre une petite fessée légère pour voir qu’elle effet ça lui ferait quand ils seraient en groupe. Bon d’accord, c’était méchant, mais maintenant qu’elle pourrait le faire, elle s’en donnerait à cœur joie. Evidemment, elle le ferait aussi quand ils seraient seuls.

    Après tout, lui aussi pourrait en profiter, donc autant faire le plus de choses possible maintenant qu’ils en avaient l’occasion. Enfin bref, elle continua de le suivre du regard, avant qu’il ne se tourne pour revenir près du lit. Melinda devait avouer que cette nouvelle vue lui plaisait énormément. Mais, à sa posture, elle voyait qu’il n’était pas forcément à l’aise, tout comme elle d’ailleurs. Cependant, elle décida de se montrer toute entière. Alors, elle se redressa pour venir au bout du lit, à genoux, pour répondre à sa question. Oui, elle serait pour le lui enfiler, mais elle ne voulait pas que ça soit un problème. Elle voulait donc son avis et si c’était un non, elle comprendrait parfaitement. A sa remarque, elle ne pû s’empêcher de sourire grandement. Prenant le préservatif, elle ouvrit l’emballage tout en le fixant dans les yeux pour vérifier qu’il n’allait pas refuser.

    Je comprend cette crainte tu sais, mais je serais douce.

    Y allant donc doucement, elle lui enfila le préservatif, faisant en sorte de ne pas trop serrer ses mains autour de son sexe, avant de sourire quand elle eut terminé. Se retrouvant à nouveau allongée sur le dos, elle garda son sourire, appréciant de sentir les doigts du jeune femme caresser sa cuisse. Lui aussi était doux et elle apprécia de l’entendre grogner ensuite. Voilà un son qu’elle voudrait entendre de façon régulière. Le sentant alors la pénétrer, elle agrippa ses hanches. Inspirant fortement, elle sentant que ça faisait mal, mais que cette sensation ne durait pas. Se concentrant sur sa respiration, elle se lécha les lèvres, avant de voir qu’il était en train de la fixer. Souriant, elle hocha doucement la tête pour lui indiquer qu’il pouvait continuer. Oui, ça faisait mal, mais sa douceur, faisant que ça passait rapidement. Venant caresser son dos, elle prenait le temps d’apprécier ses muscles tout en continuant de le fixer, pour voir ses réactions et les noter dans un coin de son esprit. Puis, elle décida de mettre à exécution son envie de caresser ses fesses et elle le fit à pleines mains.

    Ca faisait longtemps que j’avais envie de le faire.


Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Dim 3 Juin - 16:45

Faire passer le plaisir de sa partenaire avant le sien, voilà quelque chose qu'il se répétait depuis qu'ils avaient commencés à se tripoter dans la salle d'entraînement. Oui il y avait tout un tas de choses qu'il voulait lui faire mais il se devait de penser d'abord à lui faire du bien à elle. Et jusqu'à présent, c'est ce qu'il avait fait et oui, avec application, surtout en s'occupant de cette façon de sa poitrine. Il faut dire que c'était une partie de son corps qu'il appréciait déjà beaucoup couverte en règle générale, alors maintenant qu'il pouvait l'embrasser et la toucher à même la peau, pas surprenant qu'il se lâche. C'était aussi un bon moyen de garder le contrôle sur son propre corps un certain temps, avant qu'il ne se retrouve dos contre son matelas, Melinda ayant renversé leur position. La vue était vraiment des plus agréables, ça rien à redire là-dessus et il sentait un petit coup de pression monté en lui quant elle annonça en vouloir plus. Logique, ils étaient venus là pour ça mais quand même, pour lui c'était une petite étape à franchir qui avait son importance et vu ce qu'elle demandait, il espérait juste qu'il serait en mesure de ne pas tout faire foirer trop vite. Retirant donc son caleçon pour aller chercher un préservatif, il revenait vers elle et le lit, alors qu'elle demandait si elle pouvait le lui enfiler. Il ne s'était pas attendu à ce qu'elle formule une telle demande mais bon, il n'allait pas dire non même si ça augmentait probablement les chances pour qu'il ne puisse plus se retenir. Aussi, lui en fit-il part, ce qui semblait l'amuser au moins, c'était déjà mieux qu'elle le prenne ainsi qu'elle s'en moque. Là pour sûr, son ego s'en serait retrouver plus bas que terre. « J'en doute pas, » répondit-il simplement pour éviter de lui dire ce qu'il voulait vraiment dire. Car ça n'avait rien à voir avec la vitesse ou la force qu'elle allait faire ça qui le ferait basculer ou non mais ça, elle n'avait pas besoin de le savoir. Par chance -ou miracle plutôt-, il parvint à rester maître de lui et revint donc l'allonger sur le lit qu'il puisse faire en sorte de lui donner ce qu'elle voulait. Là encore, il tentait d'y aller doucement, parce que c'était ce qu'il voulait faire et le meilleur moyen de ne pas perdre les siens. Il ne pu pourtant pas contenir un grognement en sentant combien elle était prête et il procéda donc à s'introduire en elle. La sensation était juste indescriptible. C'était à la fois puissant mais doux, sensuel, intime mais naturel et surtout, c'était un flot d'envie d'en avoir plus qu'il sentait à mesure qu'il s'enfonçait. Phil pris tout de même le temps de vérifier si Melinda allait bien, via un regard et lui confirmant que tout allait bien pour elle, il pouvait poursuivre. Reculant un peu son bassin pour commencer le mouvement de va et vient en elle, il continuait de la regarder pour lui aussi mémoriser ce qu'il allait voir mais surtout se rendre compte si ce qu'il faisait lui plaisait. Il fut cependant légèrement distrait en sentant ses mains venir caresser ses fesses ainsi, le faisant sourire, surtout avec ce qu'elle dit derrière. « Mais fais-toi plaisir, je t'en prie, elles sont toutes à toi. » répondit-il tout en accélérant déjà un peu plus le rythme de ses coups de bassin, sentant qu'il se mouvait en elle déjà plus facilement, ce qui devait être bon signe. Il se pencha plus sur elle, venant l'embrasser avec envie, jouant de sa langue avec la sienne comme il avait lui aussi eut envie de faire depuis un moment.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Dim 3 Juin - 17:44

    Il avait bien raison. Il faisait clairement passer son plaisir à elle avant le sien. Melinda ne pouvait pas dire le contraire et c’était même particulièrement plaisant. Se retrouvant à sa merci quand il s’occupa de sa poitrine, elle le laissa faire, avant de sentir que son corps ne tiendrait pas plus longtemps. Elle en voulait plus et elle fut directe sur le sujet. Il semblait d’ailleurs d’accord avec cela, car il accepta de marcher nu pour aller prendre un préservatif. Acceptant volontiers de lui enfiler le bout de plastique, elle se voulait plus douce avec lui. Elle pouvait comprendre qu’il soit un peu tendu. Après tout, elle l’était également. Peut-être qu’ils auraient dû en parler, mais pour le moment, les actions étaient plus importantes que les mots. Se retrouvant finalement allongée sur le lit, avec Phil au-dessus, la jeune femme devait avouer que c’était quelque chose qu’elle avait souvent imaginé. Depuis qu’elle avait fait sa connaissance et qu’elle avait appris à le connaître plus en détails en passant du temps avec lui, elle devait avouer qu’elle avait souvent songé à se retrouver dans cette position. Encore plus, quand elle se mettait à fantasmer sur lui. Voilà quelque chose dont elle ne lui parlerait pas. Elle savait qu’il ne prendrait pas la grosse tête, mais elle avait son jardin secret et elle se doutait que s’ils en étaient arrivés là, il devait avoir aussi fantasmé sur elle auparavant.

    Enfin bref, elle se concentra finalement sur son partenaire qui était arrivé au stade d’y aller plus loin. Le sentant entrer en elle, Melinda se tendit un peu. La douleur était bien présente, mais elle parvenait à s’effacer au profit du plaisir. Utilisant ses talents pour calmer sa respiration et garder son calme, la jeune femme, faisant en sorte de penser uniquement au fait qu’elle ici avec lui et que la douleur n’allait pas gâcher ce moment. Parvenant à avoir le dessus, elle resta le fixer tout en venant caresser ses fesses. Lui faisant comprendre que ça allait, Melinda le sentit continuer sur sa lancée et elle en profita pour pouvoir faire quelque chose qu’elle avait envie depuis longtemps : s’occuper des fesses du jeune homme.

    Tu es sûr ? Je risque de vouloir souvent te mettre la main aux fesses.

    Souriant, elle devait avouer qu’elle le ferait autant que possible. C’était donc dangereux pour lui de dire une telle chose. Mais, son attention se focalisa alors sur la vitesse des coups de bassin de son partenaire. Prolongeant le baiser qu’il lui donnait, Melinda remonta ses mains dans son dos et le caressa tout en jouant aussi avec sa langue. Sentant le plaisir monter doucement, elle ne pû empêcher un gémissement de monter dans sa gorge et elle enfonça doucement ses doigts dans la peau du dos de son partenaire. Respirant plus fort, elle continua de le caresser partout : bras, épaules, dos, fesses, voulant que lui aussi ressente autant de sensations qu’elle.


Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par red_pants. le Dim 3 Juin - 18:32

Ça pour être directe elle l'avait été mais il préférait ça à l'autre option, qui était de devoir deviner de lui-même quand elle en voudrait plus. Là au moins, pas de doute à avoir, c'était le moment de passer à l'étape supérieure et au moins il pouvait s'y préparer mentalement plutôt que de continuer à se demander quoi faire, ce qui pourrait être un signe de sa part, bref vous voyez le genre. Phil était donc aller chercher ce qu'il leur faudrait pour qu'ils puissent faire ce qu'ils voulaient, non sans un peu de gêne au départ mais en voyant dans son regard de l'envie plus qu'autre chose, il était déjà un peu plus serein, au moins de le voir ainsi ne la repoussait pas, c'était déjà une sacrée victoire en soi pour notre pauvre recrue. La laissant donc enfiler le bout de plastique sur son membre, il prenait les devants et l'allongeait à nouveau sur son lit. Bien évidemment qu'il avait lui aussi fantasmé sur elle et plus d'une fois d'ailleurs. Lui aussi n'irait pas le lui dire, parce que d'une, il aurait peur qu'elle le prenne mal et surtout parce que même s'ils allaient devenir intimes dans quelques instants, ça c'était quelque chose dont ils parleraient un jour, mais pas maintenant. En effet, c'était plus sur l'action qu'ils étaient focalisés, surtout maintenant qu'il était enfin en train de vivre le moment tant attendu. Il y allait le plus délicatement possible pour ne pas lui faire mal et il intériorisait aussi tout ce qu'il ressentait en cet instant précis. Conforté par son signe de tête qu'il pouvait poursuivre, il se mis en action, prenant garde à rester le plus doux possible pour le moment, sentant alors des mains se poser sur son postérieur, ce qui l'amusa pas mal, surtout avec ce que dit Melinda alors. Elle avait eut envie de faire ça depuis un moment, bon à savoir. Il lui répondit qu'elle pouvait s'en donner à cœur joie si elle le voulait, puisqu'elles étaient à son entière disposition si elle le voulait. Lui commençait doucement à accélérer mais il rit doucement en l'entendant répondre qu'il devait se méfier de ses propres paroles, vu qu'elle risquait de lui coller la main aux fesses assez souvent s'il la laissait faire. « Pas moi qui irait m'en plaindre, même si je sens que tu vas t'en servir pour me mettre dans l'embarras. » confia-t-il en souriant à sa partenaire, parce qu'il connaissait son caractère joueur mais bon, il n'allait pas l'en empêcher pour autant, parce que d'une, ça l'amuserait aussi et parce que franchement, qui dirait non à une telle chose ? Prolongeant leur baiser, il sentait ses mains partir maintenant à la découverte du reste de son corps et un frisson lu parcouru l'échine. Ce que c'était bon comme contact ça, de pouvoir sentir rien que par le toucher à quel point elle le désirait et voulait le découvrir. Quittant alors ses lèvres pour le creux de son cou, Phil continuait les va et vient, toujours concentré sur ses réactions à elle -même s'il profitait des siennes aussi- et il devait bien dire que c'était encore meilleur que tout ce qu'il avait pu imaginé à ce jour.

red_pants.
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://fjpn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Gaëlle le Lun 11 Juin - 14:50

    Ce qui avait commencé comme une conversation tout à fait normal, voir anodine pour Melinda c’était transformé en quelque chose de bien plus intime. Ca n’était clairement pas désagréable, mais ça avait évolué vers quelque chose qu’elle n’avait imaginé arriver un jour. Elle avait fait une croix dessus et avait fait en sorte d’être uniquement une amie pour Coulson. Cependant, ce dernier avait pris son courage à deux mains et lui avait fait comprendre ce qu’il ressentait et elle lui avait confié que cela était réciproque. Du coup, ils en étaient arrivés à être plu tactile, avant de finir dans la chambre de son partenaire et d’enfin pouvoir aller plus loin. Se retrouvant donc allongée sous lui, Mel devait avouer qu’elle appréciait beaucoup la position. Encore plus parce qu’elle avait le loisir de pouvoir laisser ses mains vagabonder sur le corps de Phil. Ses muscles, ses épaules, son dos et finalement ses fesses. Une destination qui lui plaisait beaucoup et qu’elle voulait découvrir au maximum. Mais aux paroles du jeune homme, elle préféra le mettre en garde. Elle pourrait y prendre goût et le faire vraiment souvent. Visiblement ça ne le dérangeait pas et elle hocha la tête à sa remarque.

    C’est vrai que je pourrais m’en servir de la sorte.

    C’était d’ailleurs particulièrement tentant. De plus, elle savait qu’elle n’avait pas besoin de mentir sur le sujet, il la connaissait assez pour savoir de telles choses. Continuant alors d’embrasser Phillip, la jeune femme continua de le caresser partout où elle pouvait. Ne pouvant pas bouger autant que lui, elle pouvait tout de même le caresser pour lui montrer qu’elle se sentait parfaitement bien et qu’elle prenait vraiment du plaisir. Tout comme lui donner autant de sensations que ce qu’elle ressentait. Tournant la tête pour qu’il ait plus d’accès à son cou, elle griffa légèrement son dos et gémit sous ses mouvements. Ca commençait à monter et elle devait avouer qu’elle ne voulait pas que ça s’arrête. Fermant les yeux pour se focaliser sur ses sensations, elle les ouvrit à nouveau pour pouvoir le regarder avant de venir emprisonner son visage entre ses mains et l’embrasser de façon langoureuse. C’était sa façon à elle de lui montrer qu’elle aimait ce qu’il faisait et qu’elle en voulait toujours plus.


Gaëlle

Messages : 98
Date d'inscription : 28/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: there's something you should know...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum